Critiques des salons

La fin de la journée, etude pour le motif central (The close of the day)

La fin de la journée, etude pour le motif central (The close of the day)

Identifiant
P1865-14

Titre
La fin de la journée, étude pour le motif central (The close of the day)

Technique
Huile sur toile

Signature
Signé, situé et daté en bas à droite Jules Breton/Courrières 1865

Dimensions
65,5 x 48,5 cm. (25 ¾ x 19 in.)

Localisation
Walters Art Gallery, Baltimore, USA, inv. 37-57

Sujet
Étude pour le motif central de La fin de la journée (The close of the day) (voir P1865-13 de ce catalogue)

Œuvres en rapport (voir P1861-2; P1863-4; P1865-14-; P1865-15; P1865-16 de ce catalaogue)

Dans la lettre du 13 juin 1863 à sa femme, Breton mentionne : « […] je suis allé ce matin chez Lucas. C’est un anglais, ce n’est pas lui qui commanderait un petit tableau mais pour un amateur de son pays […] ». (En fait, William T. Walters est américain et directeur contrôlant les chemins de fer de Baltimore et Susquehana).

Il n’obtiendra La fin de la journée qu’en février 1865. Il est donc permis de penser que ces deux figures appuyées sur leurs instruments de travail ont pu servir à l’artiste pour l’élaboration du tableau du Salon de 1865 portant le même titre et s’organisant autour d’un motif central similaire. Même si, comme le dit Hollister Sturges (exp. cat., Omaha, 1982, p.76), les fonds ont quelques ajouts et modifications (chaumière à droite, fumée à gauche).

La composition pyramidale, dans la tradition académique, délimitée par ces râteaux et le profil pensif encore magnifié par l’angle sous lequel il est vu par un spectateur (qui, en fait, pourrait être assis) donne une certaine solennité à la scène. A contrario, la faneuse du second plan au visage indéfini, dissimulé par son épais fichu, dans un geste familier à certaines figures de Millet donne une sorte de poids intérieur et simplificateur à cette scène.

Provenance

Artiste à William T. Walters, Baltimore, USA, 1865 (commande par l’intermédiaire de George A. Lucas, pour 2.000 frs)
Par descendance, Henry Walter, Baltimore, USA, 1894
Walters Art Gallery, 1931 (legs Henry Walters)

Expositions

Jules Breton and the French Rural Tradition, Joslyn Art Museum, Omaha, Nebraska in association with The Arts Publisher, Inc., New York, 1982, Dixon Gallery and Gardens, Memphis, Tennessee, Sterling and Francine Clark Institute, Williamstown, Massachusetts, 1983, pp.55, 76, n°17, ill.p.78
Millet and his Barbizon contemporaries, Miyazaki,
Fukushima, Yamanashi, 1985, n°44 (sous le titre The c lose of the day)
Redefining Genre: French and American Painting 1850-1900, 
The Dixon Gallery and Gardens, Memphis; Society of the Four Arts, Palm Beach; Santa Barbara Museum of Art, Santa Barbara; Meridian International Center, Washington, 1995-1996, p.69-72,n°10, ill.  
Before Monet: Landscape Painting in France and Impressionist Masters: Highlights from The Walters Collection, The Walters Art Gallery, Baltimore, 1998
Vive la France! French Treasures from the Middle Ages to Monet. 
The Walters Art Gallery, Baltimore. 1999-2000
A Magnificent Age: Masterpieces from the Walters Art Museum
, Baltimore, The Walters Art Museum, Baltimore; The Nelson-Atkins Museum of Art, Kansas City; Mint Museum of Art, Charlotte, 2002-2004
From Rye to RaphaelThe Walters Story. The Walters Art Museum, Baltimore, 2014-2016
Bibliographie

W.T. Walter’s Collection. A descriptive catalogue prepared for the « Poor association » by a well known critic connected with the press and sold for their exclusive benefice, Blatimore, 1878, pp.10-11
Gruelle, R.B., Collection of W.T. Walters, 1895, p.108
Clement, C.E., & Hutton, L., Artists of the nineteenth century and their works, Boston, 1879, vol.1, p.91
Shinn (Strahan), E., « The collection of Mr W.T. Walters », The art treasures of America : being the choicest works of art in the public and private collections of North America, Philadelphia, 1880, George Barrie, vol.1 pp.90-94
Champlin, J.D., & Perkins C.C., Cyclopedia of painters and paintings, New-York, Scribner, vol.1 1886-1887, p.203
Johnston, W.R., The XIXth century paintings in the Walters Art Gallery, Baltimore, 1982, p.85-87, ill

Sturges, H., The rural vision: France and America in the late nineteenth century, Omaha, 1987, p.34, fig.18

Waller, S., « Rustic Poseurs : peasant models in the practice of Jean-François Millet and Jules Breton », Art History, vol 31, avril 2008, p.203, p.202 ill.

Droits : The Walters Art Museum, Baltimore
Date : 1865

Did you like this? Share it!