Critiques des salons

Une glaneuse

Une glaneuse

Identifiant

P1853-1

Titre

Une glaneuse

Technique

Huile sur toile

Signature

Signé bas gauche Jules Breton

Dimensions

37,8 x 30,2 cm. (14 7/8 x 11 7/8 in.)

Localisation

Collection particulière, Californie, USA

Sujet

Cette petite glaneuse assise sur un talus et dont le visage et l’épaule sont caressés par le soleil, répond très exactement à la description que Jules Breton en fait dans La vie d’un artiste: « Je fis un jour poser une petite glaneuse sur une crête fleurie près d’un champ de blé. Elle inclinait sa face dans l’ombre, le bonnet et l’épaule au soleil. Je la peignis avec une secrète joie. Je ne saurais dire comme j’étais ravi de ce brun profil, vigoureux sur la paille fauve où couraient des liserons lilas ; de ces reflets chauds du terrain, de ceux violâtres du ciel bleu, de ces fleurettes et de ces brindilles ; tout cela m’enchantait »…

Il s’agit probablement de l’œuvre exposée à Bruxelles en août 1854 avec Portrait de Louis Breton et la Halte des Bohémiens dans les ruines de Saint-Bavon, bien que le traitement vigoureux et très libre évoque plutôt une étude. Toutefois, nous savons qu’il s’agissait d’un petit tableau et, si Jules Breton ne l’a pas daté, il l’a signé, ce qui n’est pas toujours le cas pour les travaux préparatoires de cette époque.

Quoiqu’il en soit, il s’agit ici d’une œuvre qui par son naturel et sa simplicité, sa palette claire et chaude à la fois, sa liberté de touche demeure un bel exemple du talent de Jules Breton avant qu’il n’aborde l’Exposition Universelle de 1855.

Cette Petite glaneuse est importante dans l’œuvre de Jules Breton puisqu’il s’agit du premier essai de peinture rustique de l’artiste. Essai confirmé par des éloges, inattendus pour lui, dans la presse belge et qui ont certainement contribué à son choix par la suite.

Source

Lettre de Knoedler à Virginie Demont-Breton du 6 mai 1912

Provenance

Artiste à un « Conseiller de Berlin (200 Frs) »*, 1854 à l’issue de l’Exposition de Bruxelles
Knoedler & Co, Paris, 1912 (n°010367)*
Newhouse Galleries, New York
Vente Christie’s New York, 27 mai 1993, lot 194
Galerie Michaël, Los Angeles, USA, 1995
Collection particulière, Californie, USA, 1995

* Lettre de Jules Breton à Élodie, 10 octobre 1854

Expositions

Exposition Générale des Beaux-Arts, Bruxelles, 1er août-30 septembre 1854, n°104, sous le titre Une Glaneuse

Bibliographie

Clarens, J.P., « Jules Breton, peintre et poète », Revue Littéraire et artistique, VIe année, n°58, janvier 1888, p.14
Breton, J., La Vie d’un artiste : Art et Nature, Paris, A. Lemerre, 1890, p. 223-225

Riordan, R., « Jules breton », The Art Amateur, Vol 39, n°2, Juillet 1898, p.28
Marguillier, A. « Jules Breton par Marius Vachon », Gazette des Beaux-Arts, Janvier 1899, T.21, 3ème période, 1899, p.85

Cluit, F.E.,  « The Art of Jules Breton », Brush and Pencil, v. 18, Juillet-décembre 1906, p.110, décrit p.107
Doucet, J., Les Peintres français, Paris, F. Juven, 1906, p.201

N.s., « Jules-Adolphe-Aimée-Louis Breton », Masters in art, 1907, p.26, titré the little gleaner

Waller, S., « Rustic Poseurs : peasant models in the practice of Jean-François Millet and Jules Breton », Art History, vol 31, avril 2008, p.191

Weisberg, G.P., « Jules Breton’s ‘The Gleaners’ of Courrières : A Traditional Aspect of Regional Life », Arts Magazine, vol.55, January 1981, p.104

Date : circa 1853

Did you like this? Share it!