Critiques des salons

Tête d’homme, d’après le portrait-dit en 1847-de Velasquez par lui-même

Identifiant

P1847-4

Titre

Tête d’homme, d’après le portrait-dit en 1847-de Velasquez par lui-même

Technique

Huile sur toile

Date

Daté selon texte 1847

Dimensions

45,9 x 38,5 cm. (19 1/2 x 15 in.)

Localisation

Musée des Beaux-Arts, Quimper (873-1-897)

Sujet

Il s’agit de la copie du Portrait d’Homme ayant appartenu à la Galerie Louis Philippe du Louvre. Celui-ci fut longtemps considéré comme un autoportrait de Velasquez, l’un des plus populaires à l’époque et, par la suite, l’un de ceux dont on a le plus discuté l’origine. Jeannine Bâticle dans son ouvrage sur cette galerie, conclut qu’il s’agit en réalité « d’un superbe portrait qui semble pouvoir être attribué à Vouët selon Pierre Rosenberg et Arnauld Brejon de Lavergnée». Les dimensions rejoignent de très près celles de la copie de Breton (48 x 39 cm).

En 1847, aucun doute, bien entendu, n’est venu assaillir le jeune peintre lors de sa copie. Même en 1899, lorsqu’il fait allusion, dans Nos Peintres du Siècle, à l’influence de cette galerie sur Théodule Ribot et à la forte impression que lui-même a ressentie, il s’exclame : « Dire qu’il y avait là trente-neuf Murillo, dix neuf Velazquez, dont son merveilleux portrait d’après lui-même, vingt-six Ribera et quatre-vingt-un Zurbaran… » ! Cette copie de Jules Breton semble relativement fidèle, avec une pointe de romantisme donnant au visage légèrement plus maigre, une expression plus farouche, sensible dans le traitement de la bouche et surtout celui du regard sombre aux yeux très enfoncés dans l’orbite. Caractère qui rapproche cette toile de l’esprit de certains portraits de jeunesse de Courbet.

Source

Lettre de Jules Breton à Boniface Breton, Paris, 3 Juillet 1847 : « J’ai fait, ces jours derniers, une copie de Portrait de Velasquez par lui-même.» Lettres de Jules Breton à Boniface Breton, Paris, 24 avril et 27 juin 1847

Provenance

Comte Jean Marie François Xavier de Silguy, Quimper*
Musée des Beaux-Arts de Quimper, 1864 (Legs Silguy)

* Aucune mention dans la correspondance de Breton ne laisse entendre une vente directe au collectionneur Silguy de la part de l’artiste.

Bibliographie

Breton, J., Nos peintres du siècle, Paris, Société d’édition artistique, 1899, p.176
Gauguet, N., Hombron, H., Catalogue des tableaux exposés dans les galeries du musée de la ville de Quimper, dit Musée de Dilguy, Brest, Lefournier, 1873, p.130, n°549

Date : Daté selon texte 1847

Did you like this? Share it!