Critiques des salons

Les Sarcleuses, Courrières ; étude pour Les Sarcleuses de 1860

Sarcleuses

Identifiant

P1860-12

Titre

Les Sarcleuses, Courrières ; étude pour Les Sarcleuses de 1860

Technique

Huile sur toile

Signature

Signé en bas à gauche Jules Breton ; quatre étiquettes annotées au verso 275: sarcleuses (Clocher de courrières), à la plume n°60 et 42/3 et numéros sur le châssis 0, 35-0,23 et n°36 à la craie

Dimensions

22,5 x 35 cm. (8 7/8 x 13 3/4 in.)

Localisation

Collection particulière, France

Sujet

Étude pour Les Sarcleuses de 1860 (voir P1860-11 de ce catalogue)

Œuvres en rapport (voir P1854-1; P1860-13; P1860-14 de ce catalogue)

Bien que la lumière soit très différente de celle qui préside glaneuses de 1854 (voir P1854-1), le paysage à l’arrière plan est le même et cette il est permis de penser que cette étude fait partie des travaux préparatoires pour le tableau. En effet, le clocher et le groupe de maisons qui ferment l’horizon appartiennent au même point de vue. Dans la peinture finale, les arbres de droite disparaissent et l’horizon recule pour donner plus de vastitude à l’ensemble. Toutefois, la palette, subtile, assez sombre, de ton brun et doré sous un ciel d’un gris nuancé évoque plus l’automne que l’été et la position des sarcleuses font pencher pour une étude préparatoire au tableau de 1860 (voir no P1860-11 de ce catalogue)

Provenance

Atelier de l’artiste
Sa vente, Galerie Georges Petit, Paris, 2-3 juin 1911, lot 57 (non vendu)
Vente, Hotel Drouot, Paris, 3 juillet 2020, lot 55

Expositions

Jules Breton (1827-1906), La Chanson des Blés, Arras, Musée des Beaux-Arts, 6 mars-2 juin 2002, Quimper, Musée des Beaux-Arts, 15 juin-8 septembre 2002, Dublin, National gallery, 25 septembre-15 décembre 2002, n°12, p.238, ill.p.33

Bibliographie

Catalogue des tableaux, pastels et dessins par Jules Breton composant son atelier, Galerie Georges Petit, Paris, 2-3 juin 1911, p.33
Annette Bourrut Lacouture, Jules Breton, La chanson des blés, Paris, Somogy, 2002, ill. p.33.

Date : 1860

Did you like this? Share it!