Critiques des salons

Le Cap d’Antibes, les remparts

Le Cap d’Antibes, les remparts

Identifiant

P1880-7

Titre

Le Cap d’Antibes, les remparts

Technique

Huile sur toile

Signature

Signé et daté en bas à gauche Jules Breton 1880 ; au dos, une étiquette Bernheim Jeune

Dimensions

42 x 61 cm. (16 1/2 x 24 in.)

Localisation

Collection particulière, France

Sujet

En 1877, Jules Breton se rend en compagnie d’Adrien Demont à Antibes où il travaille avec Corot qu’il peint d’ailleurs à son chevalet (n° P1861-7 de ce catalogue). En février et avril 1883, Breton reprend une étude de cette époque. L’année suivante, il la retrouve à nouveau et selon l’agenda d’Élodie du mois de mars, il travaille « aux petits personnages ». A la fin du mois, celle-ci est devenue « un petit tableau ».

Si aucune commande ne semble liée à ce travail, le fait de rapporter ou, tout au moins, de peaufiner des figures dans le paysage émane-t-il du désir du peintre d’animer celui-ci ou est-ce une concession au marché de l’art ? Sans en connaître la palette, le paysage apparaît joliment composé de façon assez classique. La large tache lumineuse du mur, au centre, en contraste avec les maisons à l’ombre contribue à donner une atmosphère méditerranéenne à l’œuvre

Source

Agenda Élodie 3 & 7 avril 1883 puis 26 au 31 mars 1884

Provenance

T. Humphrey Roberts ( ?-1908)
Sa vente, Christie’s Londres, 21-22 mai 1908, lot 119 (sous le titre The Cape of Antibes: Nice in the distance)
Bernheim Jeune, Paris (acquis à la vente précédente)
Vente, Hôtel des Ventes, Fontainebleau, 22 décembre 1991, lot 28
Collection particulière, France
Vente, Antibes, Carvajal SVV, 30 avril 2016, lot 131

Bibliographie

Gauthiez, P., « Jules Breton, peintre et poète »,  Les lettres et les arts, revue illustrée, 1889, ill. face p.116

Date : 1880-1884

Did you like this? Share it!